Conte: Les lémuriens bienfaisants

Publié le par Alain GYRE

 

Les lémuriens bienfaisants

 

Un jour, un Betsimisaraka allait chercher du miel au sommet d’un arbre très haut. Il était très occupé à couper les branches sur lesquelles les abeilles avaient établi leurs rayons, de sorte que la liane à l’aide de laquelle il avait escaladé l’arbre et qui était enchevêtrée dans les branches, fut coupée et tomba sur le sol. Dès qu’il eut recueilli le miel et qu’il l’eut vidé dans une boîte, il voulut redescendre : mais voici que la liane avait disparue. Il ne savait que faire, il était perplexe et grandement troublé : il ne pouvait pas descendre, car le tronc était trop large pour qu’il pût l’embrasser ; s’il criait, il n’y avait personne pour l’entendre ; il pensa qu’il n’y avait rien à faire que de mourir là.

Néanmoins après qu’il eut un peu attendu, un couple d’immenses lémuriens vint près de lui : le mâle le prit par la tête et les épaules et la femelle par les pieds. En un rien de temps, les deux animaux le transportèrent sain et sauf sur le sol, alors qu’il avait pensé qu’il faudrait mourir au sommet de l’arbre. Aussi il prononça une malédiction sur ses descendants, si jamais ils tuaient ou mangeaient des lémuriens ou quelque autre habitant bondissant de la forêt.

 

 Aux origines du monde

Contes et légendes de Madagascar

Réunis par Galina Kabakova

Files France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article