Voir le « Fanorona » autrement

Publié le par Alain GYRE

Voir le « Fanorona » autrement

01/06/2018

L’association « Iray Madagasikara » organisera du 15 au 22 juin prochain, la semaine du « Fanorona ». Plusieurs manifestations seront organisées durant ces dates dont des ateliers sur le Fanorona, une exposition ainsi que des conférences-débats.

« Iray Madagasikara » tiendra l’exposition au « 3.14 » à Antaninarenina. Éris Rabedaoro, instigateur de cet évènement de souligner que l’exposition sera le centre, pour ne pas dire, le cœur même de cette semaine du « Fanorona ». Les visiteurs seront emportés dans une tout autre dimension, car si l’on prétend connaitre le Fanorona, cette autre dimension du « Fanorona » que l’on n’a pas l’habitude de côtoyer, mais que l’on voit toutefois chaque jour, n’est autre que des signes, des signes qui sont les bases mêmes de presque toutes les sciences existantes sur terre.

En guise d’exemple, Éris Rabedaoro a pris la cérémonie d’intronisation de la reine Ranavalona II, en 1868. 7 000 stands ont été érigés sur la place de Mahamasina qui fait environ 15 ha. Ces stands qui servaient initialement à accueillir les invités et la population se dressaient sur au moins 156 000 piquets et il aurait fallu trois mois à environ 35 000 hommes pour les mettre sur pied.  Mais cerise sur le gâteau, l’emplacement de ces stands n’est autre que les tracés d’un « Fanoron-dimy » à grande échèle.

Un autre exemple de la grandeur du « Fanorona » dans la vie active des Ntaolo était et restera à jamais, le tracé de Fanorona de Fidasiana à Ambohimalazabe où à l’époque du prince Andriantompokoindrindra, 100 000 hommes dansaient dessus durant 3 jours pour terminer une partie.

Le Fanorona est, selon toujours Éris Rabedaoro, tout un art qui rassemble presque toutes les sciences connues. On y trouve des théories mathématiques, physiques, des figures géométriques et bien d’autres encore. « L’on raconte même qu’un jour, Dieu (Andriamanitra Andriananahary) aurait convoqué les sages de Madagascar pour que ces derniers lui dressent un dessin qui  reflètera les richesses du pays. Aucun de ces sages n’a pu satisfaire les attentes du Créateur. Ibotity et Rapeto, n’ayant pas eu vent de cet appel, ont dressé le « Fanorona »,mais en voyant ce nouveau jeu, Dieu les convoqua et leur a dit que ce jeu, ce « Fanorona » regroupait tout ce dont il avait voulu que ces sages lui dessinent… »

Des conférences aussi…

En partenariat avec Iray Madagasikara, des conférences débats ainsi que des ateliers se feront chez Ivon-toeran’ny Kolontsaina Malagasy (IKM). Ce qui est actuellement sûr, c’est que "Iray Madagasikara" tiendra l’une des trois conférences prévues durant cette semaine de célébration. Cette conférence se fera le 16 juin et portera notamment que les origines ainsi que les significations du « Fanorona. »

 Par ailleurs, la fédération malgache du « Fanorona » ne sera pas en reste. Les endroits ou encore milieu où se joue ce jeu traditionnel seront animés. Des tournois de « Fanorona » seront organisés un peu partout dans la ville.

 

Faly Rajaonarison

http://www.orange.mg/actualite/voir-fanorona-autrement

Publié dans Société, Jeux, Fanorona

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article