2012-11-29 Les derniers mois de 1961 en quelques jours

Publié le par Alain GYRE

Les derniers mois de 1961 en quelques jours

Le 17 novembre 1961, pour la première fois depuis la proclamation de l’Indé­pendance de Madagascar, Maroantsetra reçoit le président de la République.
Il se rend dans cette ville pour inaugurer diverses réalisations sociales et présider à la cérémonie d’ouverture de la Foire.
Deux jours plus tard, le
19 novembre à Hellville, capitale de Nosy Be, le président Philibert Tsiranana procède à l’inauguration d’un nouvel hôpital, bâtiment moderne qui compte
36 salles possédant 160 lits et
10 salles payantes. Les travaux ont coûté 23 millions de francs financés par la République française.
Le 20 novembre, dans la grande salle d’audience de la Cour d’Appel se tient la rentrée solennelle en stage d’avocats. La cérémonie se déroule sous la présidence du bâtonnier Rajaonson.
Le 21 novembre, la cérémonie d’ouverture des Journées d’études artisanales a lieu à Antanimena, dans l’ancien immeuble Vassacos. On y remarque la présence de plusieurs personnalités.
Le 22 novembre, sur proposition d’Alfred Rajaonarivelo, alors secrétaire d’État à l’Information et au tourisme, le gouvernement approuve le principe de la création d’une Agence Madagascar Presse (Mad’Presse). Celle-ci deviendra sous la seconde République, Agence Anta.
Le même jour, une manifestation culturelle et littéraire se déroule à la Maison de France. C’est à l’occasion de la présentation par le CALAM à l’ambassadeur Marcel Gey du premier exemplaire du livre « Histoire et légendes du pays malgache ».
Le 23 novembre, Philibert Tsiranana, accompagné notamment d’Alfred Rajaonarivelo, du général Gabriel Ramanantsoa, chef de l’état-major général de l’Armée…, se rend à Moramanga pour visiter l’École de gendarmerie récemment installée dans la ville.
Le 24 novembre, le président Philibert Tsiranana ainsi que Jacques Rabemananjara, ministre d’État chargé de l’Économie nationale, Alfred Rajaonarivelo, et Moreau, secrétaire général de la Présidence, visitent les installations de l’Institut d’émission malgache à la Banque de Madagascar.
Le 26 novembre, Jules Raza­fimbahiny, secrétaire général de l’OAMCE, quitte Madagascar pour Dakar. C’est dans la capitale sénégalaise que se tient, les 4 et
5 décembre, la réunion des ministres des Finances de l’Union africaine et malgache.
Le 2 décembre, sous la présidence de Philibert Tsiranana, la rentrée solennelle de l’Université de Madagascar se déroule dans la grande salle du Palais d’Andafi­avaratra, en présence de nombreuses personnalités et des étudiants.
Par ailleurs, la commémoration du centenaire de la cathédrale catholique d’Andohalo est célébrée en présence du président de la République et de son épouse, de membres du gouvernement, de Mgr Pirozzi, délégué apostolique, de Mgr Rakotomalala, archevêque d’Antananarivo, et de nombreuses personnalités civiles et religieuses.
Le 6 décembre, Alfred Rajao­narivelo quitte Antananarivo à destination du Tanganyika. Le secrétaire d’État à l’Information et au tourisme représentera le chef de l’État et le gouvernement aux fêtes de l’Indépendance de ce pays. Elles se dérouleront du 7 au 12 décembre.
Le 7 décembre, le général de brigade Gabriel Ramanantsoa, entouré d’un grand nombre d’officiers de son état-major, procède à la remise officielle au chef de l’État, Philibert Tsiranana de la route d’accès à la Résidence de Mahazoarivo, aménagée par la
1ère Compagnie du Génie.

Pela Ravalitera

Jeudi 29 novembre 2012

L’Express

Publié dans Notes du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article