2013-03-14 Rabiby « L’Africain » fondateur du premier royaume Bara

Publié le par Alain GYRE

Rabiby « L’Africain » fondateur du premier royaume Bara

Soumis par admin le jeu, 14/03/2013

Nous voici en plein territoire Bara qui s’étend de Beroroha au nord-ouest, sur le fleuve Mangoky, à Midongy Atsimo. Les Bara, dont les principales villes, outre Beroroha, sont Ankazoabo, Sakaraha et Betroka qui sont restées des agglomérations peu développées, préfèrent la vie des grands espaces à l’existence dans l’étroitesse des centres urbains. D’où cette négligence affichée à l’endroit des contraintes citadines, au profit de cette liberté offerte par les immensités arides de ce sud grandiose. Vivant éparpillés dans de petits villages, les Bara, pasteurs par excellence, parcourent leurs vastes régions avec leurs importants troupeaux de zébus. Se convoitant mutuellement une telle richesse, ils se livraient traditionnellement à d’incessantes escarmouches entre clans rivaux. Ainsi, les vols de bœufs sont entrés dans les mœurs des jeunes Bara qui trouvaient là une façon virile de séduire leurs dulcinées. On sait ce qu’il advint des vols de bœufs qui cessèrent d’être un jeu traditionnel pour devenir un véritable fléau socio-économique.

Hommes de grande stature, guerriers réputés, les Bara avaient à leur tête des rois fiers et des chefs hardis, à l’image de Rabiby, arrivé d’Afrique avec un millier d’hommes pour fonder le premier royaume.

+S.J.

Les sillons du passé

Midi Madagasikara

 

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article