Artisanat: des coffrets cadeaux pour l'exporttion

Publié le par Alain GYRE

 

 

Artisanat : Des coffrets cadeaux pour l'exportation

 

Les coffrets cadeaux forment des présents originaux en cette période de fêtes

 

Une idée plutôt originale. Le magasin le Coffret de Madagascar met en vente des coffrets cadeaux qui sont strictement réservés à l'exportation, c'est-à-dire destinés à l'étranger. Leurs prix incluent les frais d'envoi avec la compagnie DHL Madagascar qui assure la livraison des colis partout dans le monde. Le contenu des coffrets sont des produits exclusivement artisanaux et haut de gamme, comme des épices, des confitures en pot, des objets d'art et même des petites marmites d'Ambato­lampy, ainsi que des rhums et des punchs de marques locales.

 

« Leur contenu a déjà été étudié pour tenir compte de plusieurs paramètres dont le coût des produits, leur poids et leur volume selon les exigences de DHL. Il est, donc, impossible de faire une composition spécifique des coffrets », a expliqué Prisca Razafindrafahatra, gérante de la société Colis de Madagascar, La simplicité de la procédure constitue l’un des atouts principaux de cette initiative. Il suffit juste d'arriver au magasin, choisir les cadeaux et payer. Les promoteurs du projet s'occupent du reste jusqu'à la livraison. propriétaire du magasin.

Un appui
Le prix, relativement bas, des coffrets pourrait être la source de succès de cette entreprise inhabituelle. Le coût le plus bas est de 110 000 ariary pour un coffret contenant quelques petites marmites, une bouteille de punch, un sac de riz rouge, ou « vary gasy », ainsi que quelques épices. Par ailleurs, le coffret contenant un pot de caviar de vanille et une bouteille de rhum prestige Dzama fait partie des
plus chers, avoisinant les 230 000 ariary.

 Au delà des aspects commerciaux, cette initiative constitue un appui important pour l'artisanat. Tous les produits sont fabriqués par des artisans éparpillés un peu partout dans le pays, comme les confitures qui viennent de Manakara, les broderies d'Antsirabe et quelques
paniers d e Toamasina.

« Nous encourageons le commerce équitable, nous travaillons beaucoup avec des fournisseurs qui mettent en pratique cette approche », a précisé Prisca Razafindrafahitra.
Pour DHL, l'appui à cette initiative s'inscrit, également, dans l'optique de la promotion de l'artisanat. Voilà pourquoi la société a décidé de travailler avec ce magasin plutôt que de mettre en place des produits destinés aux envois de cadeaux. Logiquement, les frais normaux d’envoi de colis de la taille des coffrets devraient largement être au dessus de leur prix.
.

Mahefa Rakotomalala

Lundi 10 decembre 2012

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

meranthe.s 12/12/2012 08:29

c'est bien mais on ne sait pas quand les coffrets vont être mis à la vente