Education: encore une rentrée scolaire difficile

Publié le par Alain GYRE

Education : Encore une rentrée scolaire difficile

Malgré la distribution des kits scolaires qui débutera ce jour pour marquer l'année scolaire 2012-2013, dans beaucoup d'écoles primaires publiques (EPP) de la capitale, la majorité du million d'élèves ayant abandonné l'école, l'année dernière, ne seront pas cette fois-ci sur la liste d'appel.
«Le financement apporté par les bailleurs de fonds, dans le cadre de l'Association mondiale pour l'Éducation (GPE), n’assurera que le paiement de la moitié des subventions des maîtres Fram et l'achat de kits scolaires. Pourtant, la situation est complexe, à cause de la crise qui perdure. Il faut, d'une part, fournir beaucoup d'efforts pour maintenir les élèves à l'école et d'autre part, accueillir les nouveaux venus. De surcroît, le budget du ministère de l'Éducation a baissé», a déclaré Steven Lauwerier, représentant résident de l'Unicef à Madaga­scar,en marge de la visite des projets de sécurité hu­maine, la semaine dernière.
La hausse des frais d'inscription n'arrange pas la situation. «Nous sommes en pleine crise d'emploi. Notre salaire mensuel ne peut pas couvrir nos besoins, pourtant les frais d'inscription ont augmenté. Nous devons ainsi faire des emprunts pour payer les 20 000 ariary de frais de scolarité de notre fils» se plaint une mère de famille habitant à Ambohi­manarina.

Vonjy Radasimalala

Lundi 08 octobre 2012

 

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

meranthe.c 08/10/2012 21:17

à quand l'école gratuite?