Energies renouvelables: Les grand-mères comme initiatrices

Publié le par Alain GYRE

Energies renouvelables: Les grand-mères comme initiatrices       

Mardi, 24 Septembre 2013

Les femmes, mères et grand-mères sont les phares de la société malgache, vu qu’il leur revient d’assurer l’éducation des plus jeunes en milieu rural.

 

C’est la raison qui a poussé le ministère de l’Energie en collaboration avec WWF et l’ambassade de l’Inde, d’envoyer 7 femmes (grand-mères) issues de familles modestes et dans des zones les plus reculées en Inde afin de suivre des formations en matière d’énergies renouvelables. Après 6 mois passés au sein du Barefoot College de Tilonia en Inde, ces femmes sont donc de retour à Madagascar et rentreront demain chacune dans leur village d’origine. Leur formations consistait à monter et à démonter les panneaux solaires, à fabriquer des régulateurs et des lanternes solaires. Ces femmes qui ne parlaient ni le français ni l’anglais, avaient quand même réussi à venir à bout de leur formation. La tranche d’âge des participantes se situe entre 40 à 53 ans. Suite à cette formation, leurs villages d’origine seront équipés de panneaux solaires et autres sources d’énergies renouvelables. Lors de la conférence de presse tenue hier afin d’annoncer leur retour au pays, ces femmes sont prêtes à accomplir leur rôle de matriarche et transmettre aux habitants de leurs villages respectifs le savoir acquis lors de leur formation en Inde.

 

Yanne Lomelle

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article