Enfant gaucher: une perle rare!

Publié le par Alain GYRE

Enfant gaucher: Une perle rare !

     

 

Mardi, 14 Août 2012

Aujourd'hui 8% des personnes dans le monde sont considérées comme gauchères. En fait, l’échelle s’échelonnent de 1% pour quelques populations d'Extrême-Orient à environ 13% dans quelques pays occidentaux.

Dans les pays développés la proportion a augmenté de façon constante par rapport au siècle passé, car les pressions culturelles contre l'utilisation de la main gauche ont diminuées. Aux Etats-Unis, par exemple, seulement 4% des étudiants d'université écrivaient avec la main gauche en 1928, pour 13% en 1983.

En effet, longtemps considérés comme des anormaux, les écoliers gauchers étaient incités à utiliser leur main droite pour écrire et dessiner. Par ailleurs, à Madagascar, cette considération va même à l’exclusion sociale de l’enfant gaucher. En fait, l’idée est que : « avoir un gaucher dans sa famille signifie porter une malédiction ». Du coup, l’enfant né gaucher était persécuté par ses parents.

Cependant, les gauchers ont toujours été un mystère. Représentant seulement 10% de la population humaine générale, les gauchers ont dans le passé été traités avec suspicion et ont été persécutés. Certaines langues continuent d’ailleurs de perpétuer cette ambigüité, le mot "sinistra" en italien signifiant "gauche", et "sinistre" est un dérivé de "gaucher".

Or, selon les chercheurs de l’Université Northwestern, un important degré de coopération, et non pas de bizarrerie ou de sinistre, joue un rôle dans la rareté des gauchers. Ils ont développé un modèle mathématique qui montre que le faible pourcentage de gauchers est le résultat d’un équilibre entre la coopération et la compétition dans l’évolution humaine. Bref, être gaucher, c’est unique, et c’est pour cette raison que l’on a instauré la Journée mondiale des gauchers qui est célébrée tous 13 Août.

Prisca H.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article