Evatraha : Entre chasse et pêche

Publié le par Alain GYRE

 

Evatraha : Entre chasse et pêche

 

Posé sur la côte rocheuse à une quinzaine de kilomètres de Fort-Dauphin, le village de pêcheurs d'Evatraha est l'un des pôles touristiques les plus en vue de la région Anosy. Une étape obligée avant l'exploration des criques sauvages de la baie de Lokaro et ses plages de sable blanc.

 1-evatraha.jpg

Evatraha a longtemps été la « chasse gardée » des Réunionnais aimant taquiner le gibier des marais à la chevrotine. En saison, de juin à septembre, le village pouvait accueillir jusqu'à 10 000 touristes. « Pouvait » car la crise de 2009 est passée par là, même si l'animation ne demande qu'à reprendre, servie par des spots d'exception, propices à toutes sortes d'activités nature : chasse, pêche, sports nautiques, trekking. Patrice Fleurie, la cinquantaine athlétique, est l'un de ces Réunionnais qui « pratiquent » le village depuis des années : deux décennies en ce qui le concerne.

 

« C'est un copain vétérinaire qui m'en a parlé à La Réunion. Comme j'adore la chasse, je suis tombé littéralement amoureux de ce coin. » À tel point qu'il décide de s'y installer en 2005 avec sa femme Jihnie, une Malgache originaire de la côte Ouest, et leurs deux enfants. Dans la foulée, il crée la société Fleurie Voyages spécialisée dans les excursions aventures depuis Fort-Dauphin et les séjours chasse et pêche. Son plus produit, des formules à la carte adaptées à toutes les demandes, puisque c'est vous qui créez votre menu en fonction de votre condition physique, votre budget ou le temps dont vous disposez !

 

« Je reçois aussi bien des sportifs que des randonneurs qui ne sont pas là pour la performance. Je fais du sur-mesure : des circuits accompagnés d'une journée à une semaine avec options quads à la demande. Comme mode d'hébergement, la maison en ville tout confort, le gîte de brousse ou le bivouac. » Pour le gîte, ça se passe précisément au village d'Evatraha dans une belle construction en pierres sèches et de bois, baptisée Mon séjour. Sa capacité de douze lits déclinés en chambres simples, doubles ou triples, en fait une structure idéale pour les groupes. Une cuisine tout équipée est mise à la disposition des visiteurs, mais Patrice peut également se charger de vous préparer ces petits plats créoles gorgés de soleil dont il a le secret. À moins qu'il ne vous serve la pièce chassée ou pêchée du jour. Si vous avez choisi l'option pêche au gros, il y aura peut-être du marlin au menu…

 

Pour la chasse, sa grande passion, Patrice saura vous guider dans un magnifique paysage de mangroves et de forêts où croît toute une population typique de pandunus (vacoas), de viha (oreilles d’éléphants), de ravinala (arbres du voyageur) ou de népenthès, ces orchidées carnivores grandes consommatrices d'insectes qu'elles absorbent au moyen de leur suc digestif. C'est ici le domaine des bécassines des marais (keta keta), des pigeons verts, des francolins (tsotso), des sarcelles, des canards et des pintades sauvages (akanga). Pour les plus sportifs, la chasse au potamochère (porc sauvage), uniquement de jour, est le must proposé par Patrice, toujours accompagné de son fidèle labrador.

 

Attention, la chasse est réglementée (de mai à octobre pour le gibier à plumes) et le nombre de cartouches strictement compté (un fusil par chasseur, soit une centaine de cartouches et 10 chevrotines). « Pour moi, la configuration idéale est d'accompagner un groupe de quatre chasseurs pour une dizaine de jours avec un bon équilibre chasse, repos et découverte de la région. » Un tourisme parfaitement responsable et respectueux des équilibres naturels. Ici, les canards sauvages et les pintades sont de véritables fléaux pour les rizières, on peut donc parler de chasse « utile ». Si vous avez la passion du terrain, c'est ici que ça se passe.

1-evatraha_1.jpg

evatraha

 

 

 

Fleurie Voyages : 032 04 444 31 / 032 05 668 07 - Email: fleurievoyage@gmail.com

 

 

Alain Eid

Photos : Bernard Wong

(article publié dans no comment magazine n°51 - Avril 2014 ©no comment éditions)

 

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article