Iharanandriana: inaugure 5 sites touristiques

Publié le par Alain GYRE

Iharanandriana: Inaugure 5 sites touristiques

     

 

Jeudi, 16 Août 2012

Plusieurs habitants sont persuadés des valeurs historiques et culturelles de leur territoire. C’est d’ailleurs le cas d’Iharanandriana, commune rurale de Behenjy dans la région de Vakinankaratra, district d’Ambatolampy. En fait, à l’ère des rois merina, la zone et ses environs étaient les lieux de refuge, de villégiature, de transaction et un moyen pour élargir leur royaume,...Pour valoriser leurs valeurs historiques ainsi que culturels, les habitants décident de mettre en place un circuit touristique au profit des malgaches et des étrangers.

Face à une telle décision en valorisant la culture malgache et son histoire, le ministre du tutelle, Jean Max Rakotomamonjy était présent afin d’honorer l’inauguration de l’ouverture officielle du circuit vendredi dernier. En tant que routes des rois à l’époque, le circuit est désormais dénommé « circuit des nobles Lalan’andriana ».

En fait, le circuit des nobles Lalan’andriana est très riche non seulement en matière culturelle mais également en matière de faune et flore. Ce circuit compose de 5 sites : le site d’Iharanandriana pour la commune de Behenjy, le site d’Ambanitetezana et d’Andranomanelatra pour Andriambilany, le site de Manjakatompo et d’Antamponiamparihy pour Manjakatompo, le site de Manontongana pour Sabotsy-Namatoana et le site de Malakialina, lac Froid, Nosiarivo pour Tsiafajavona-Ankaratra. Ce qui signifie que 6 communes sont concernées de ce circuit : Behenjy, Andriambilany, Manjakatompo, Sabotsy-Namatoana, Tsifajavona-Ankaratra et Belambo. En fait, le circuit des nobles Lalan’Andriana.

La population locale dans la zone s’entraide afin de satisfaire les touristes. Ainsi plusieurs activités à savoir, la randonnée, l’excursion, le camping et la visite des vestiges du passé sont déjà en place. De plus, des structures d’accueil sont disponibles à savoir le lieu de camping, d’hébergement, de restauration dans les gîtes ou chez les villageois.

Lors de la cérémonie, le ministre du Tourisme, a incité la population locale à réaliser des projets du genre. De plus, il a ajouté que « cette activité développe la Grande Ile, et surtout la zone concernée, car elle génère du travail pour les habitants en plus de leurs activités courantes (agriculture,…) ». A cette occasion, « il a invité la population locale, les opérateurs touristiques, les responsables touristiques à continuer la mise en valeur des richesses naturelles et culturelles du pays ».

Notons que la cérémonie de lancement était marquée également par la présence de la communauté locale regroupée au sein de l’OPCI-FFAV (Fampandrosoana ny Faritra Avaratra Vakinankaratra), en collaboration avec l’Ong-Saha Vakinankaratra (Sahan’Asa Hampandrosoana ny Ambanivohitra) et l’Office régional du Tourisme du Vakinankaratra.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article