La consommation de requin fait plus de 120 victimes

Publié le par Alain GYRE

La consommation de requin fait plus de 120 victimes

 

1-requin.jpg

 

Suite à la consommation de requins empoisonnés de ce dimanche 10 novembre à Ampasibe Manatsatrana dans le district de Fénérive-Est, 3 personnes ont trouvé la mort. Le premier est décédé le jour de l’empoisonnement. Les deux autres dont un père de famille et un enfant de 4 ans ont succombé ce mercredi 13.

 

119 personnes sont également hospitalisées dont deux d’entre eux sont dans un état critique. La famille de ces derniers ont demandé aux autorités de les évacuer à Tamatave pour assurer leurs soins. Il est à rappeler que durant la saison chaude de début novembre à fin avril où la pêche est interdite, la chaîne alimentaire sous marine est infestée par différentes sortes de ciguaterra (empoisonnement) issues d’algues toxiques. Les requins, situés au bout de cette chaîne, peuvent à leur tour générer l’empoissonnement humain.

 

APOI

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article