La Grande Ile: Centre de recherche pour les étrangers

Publié le par Alain GYRE

La Grande Ile: Centre de recherche pour les étrangers       

Mercredi, 17 Juillet 2013

Depuis la colonisation jusqu’à l’heure actuelle, plusieurs étrangers ont écrit, en d’autres termes effectuaient des recherches relatives à Madagascar, sur plusieurs domaines, notamment sur la biologie, la culture,  le rituel, etc. Ainsi des recherches et des publications ont été produites. Ces derniers servent actuellement comme outils de recherche pour les étudiants ainsi, ils servent comme base de données pour  le développement de la Grande Ile.

Les entretiens effectués par le Pr Louis Paul Randriamarolaza, confirme que les étrangers s’intéressent de plus en plus à notre pays. Ceux-ci concernent en effet des recherches sur la société ainsi que  sur leur culture. Actuellement, des étrangers, à savoir des Anglais, des Américains, des Allemands, des Japonais effectuent des recherches doctorales sur l’anthropologie. L’université d’Antananarivo enregistre près  d’une cinquantaine de chercheurs en anthropologie, dont la plupart sont centrés sur l’anthropologie sociale et le reste sur l’anthropologie culturelle. Notons également, que des chercheurs s’intéressent de plus en plus sur le côté environnement social et culturel.

Lors de son allocution, cette personnalité a ajouté que la présence des multiples recherches relatives sur la Grande Ile est importante, et sert comme outil de base de développement pour faire comprendre la population locale. Ce concept permet également de mettre en place un développement durable.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article