Neny Raivo: "Guérisseuse aux mains nues"

Publié le par Alain GYRE

 

 

 

Neny Raivo: "Guérisseuse aux mains nues"

 

04/01/13 |  Traditions

1-Neny-une.png

Depuis 30 ans, Neny Raivo pratique le massage traditionnel à base d’huile de coco et de salive « sacrée ». Le résultat ce sont ces 200 patients  paralytiques, grabataires  qui chaque jour font la queue devant sa porte dans l’espoir de trouver la guérison ou le soulagement de leurs douleurs. Et ça marche !


Masseuse à domicile. Mais pas du tout ce que vous pensez. Arrivé à 8 heures du matin dans son quartier de Talatan'ny Volonondry vous êtes déjà le numéro 205, tellement il y a de monde devant sa porte. Os cassé, muscle déchiré, maux d’estomac, insomnies, hypertension… Neny Raivo se charge de soigner vos maux en quelques séances de massage avec juste un peu d’huile de coco et de salive sacrée. Une tradipraticienne en activité depuis trois décennies dont les talents de « guérisseuse » ont largement fait le tour de l’île et même franchi les frontières du pays ! « On vient de La Réunion et même d’Europe pour me consulter. À tous les sceptiques, je dis juste : regardez le nombre de personnes qu’il y a devant ma porte. Si c’était du chiqué, ils ne viendraient pas depuis 30 ans… »

Son pouvoir, qu’il relève du magnétisme, de la suggestion ou du pur effet placebo (tout un débat !) est bien réel si l’on en juge par les nombreux témoignages de patients qu’on peut recueillir devant sa porte. Hajatiana, par exemple, qui sort d’un très grave accident de moto. « Mes deux os de l’avant-bras droit, cubitus et radius, étaient complètement broyés. Le médecin m’a envoyé chez Neny Raivo en dernier recours, car lui-même n’envisageait plus que l’amputation. Après une dizaine de séances mon bras a pratiquement retrouvé son état initial. » « Il y a comme de la chaleur sous ses mains et elle sait aller droit où ça fait mal, comme si elle voyait dans votre corps », explique cette vieille femme atteinte de rhumatismes qui, depuis qu’elle se fait soigner par Neny Raivo se rend à pied à ses « consultations ».

« Je ne me substitue pas aux médecins, affirme cette dernière. La plupart du temps, ce sont eux qui m’envoient leurs cas désespérés et d’une façon que je m’explique mal, j’arrive à trouver une solution. » Personne ne lui a appris la médecine ou la kinésithérapie et elle n’a jamais vraiment cherché à devenir mpanotra (masseuse). Sa seule explication : « Je suis jumelle ». Selon la croyance malgache, un des jumeaux a toujours un don de guérisseur et c’est sur elle que c’est tombé… Contrairement aux autres tradipraticiens, elle n’utilise pas de tambavy (tisanes). Juste ses mains et l’envie de soulager les gens. « En sortant de mon cabinet, ils peuvent manger ce qu’ils veulent. Avec moi, il n’y pas de fady (tabou) à respecter. »

Dans un milieu où les charlatans sont légions, Neny Raivo se distingue pas le caractère très peu « gourmand » de son activité : elle ne fixe aucun tarif, se contentant du hasin-tanana (littéralement « main sacrée »), une petite somme symbolique donnée par les patients selon leurs possibilités  1 000 Ar en moyenne. « Je perdrais mon don si je l’utilisais dans l’optique de m’enrichir », clame-t-elle. À raison de 200 patients par jour, il est clair cependant qu’elle ne travaille pas à perte. Sa coquette maison, son fourgon Mercedes-Benz ? « Les cadeaux d’un paraplégique des membres inférieurs qui a pris spécialement l’avion pour venir me voir. En moins de deux mois il était remis sur pieds et il a voulu par ces gestes me témoigner sa reconnaissance. » Comme elle le dit dans un grand sourire : « Croire c’est le début de la guérison ». Holistique sans le savoir ?

Neny Raivo : 032 02 610 95

Solofo Ranaivo
(article publié dans no comment magazine n°36 - Janvier 2013 ©no comment éditions)

 

http://www.nocomment.mg

 

www.nocomment-editions.com

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

nawa rassou 28/01/2013 17:30

Merci beaucoup et félicitation pour tout ce que vous faites pour la santé de vos patients.Que Dieu vous bénisse madame Neny!Bisou.