Promotion du Tourisme à Antananarivo: Mettre en avant les acquis

Publié le par Alain GYRE

Promotion du Tourisme à Antananarivo: Mettre en avant les acquis      

Jeudi, 04 Septembre 2014 06:58

La ville d’Antananarivo a énormement à offrir en matière de tourisme que ce soit envers les touristes internationaux ou pour les visiteurs malgaches. Et pourtant, en dépit des grandes potentialités touristiques de la Ville des Mille, elle est encore pour de nombreuses personnes un lieu d’escale.

 

Afin de corriger cette injustice, la Commune Urbaine d’Antananarivo avec la coopération de l’association WTA (Women Tourism Association) Madagascar ont décidé de mettre en avant les acquis de la ville d’Antananarivo afin de retenir les touristes et les faire découvrir la ville et ces mille facettes.

 

La gastronomie comme fer de lance du développement touristique

 

Dans cette optique de mettre en avant les atouts touristiques de la ville, l’association WTA a misé sur la gastronomie pour promouvoir la culture malgache. Une promotion qui se fera par l’organisation d’un évènement culinaire intitulé « Hay fy Mampihavana » qui se tiendra du 20 au 21 septembre prochain au Jardin d’Andohalo.  « Nous voyons en cet évènement une grande table autour de laquelle malgaches et étrangers peuvent partager un moment de convivialité. Un évènement qui favorisera les échanges culturels entre les participants» a souligné les organisateurs. Pour cette première édition, ils espèrent que visiteurs viendront en masse car il s’agit surtout de découvrir les richesses culturelles de notre pays.

 

Développer les attraits de la ville

 

Antananarivo est la plus grande ville de Madagascar ; de par ce titre,

 

elle a quelques atouts et quelques particularités que les autres villes de Madagascar ne peuvent avoir. A titre d’exemple, la culture urbaine est très développée à Antananarivo, les jeunes sont très à jour en matière de  mode et de cultures venues d’ailleurs. Afin que ces jeunes ne se sentent délaissés, en coopération avec la région Ile-de-France l’Institut des Métiers de la Ville (IVM) a entamé depuis trois mois la construction d’un parc de skateboard de standing international. « Nous avons déjà effectué des travaux de ce genre à l’instar du parc de Marais Masay qui visent surtout à mettre en valeur la culture urbaine de la ville d’Antananarivo» a mentionné Madame Brigitte Elison Chargée de développement et du Tourisme Durable au sein de l’Institut des Métiers de la ville. Elle a également spécifié que leur travail ne se cantonne pas seulement à la construction des aires de loisirs mais également à l’embellissement de la ville comme la construction des nouveaux abribus. L’IMV œuvre aussi à l’assainissement de la ville. « Nous avons actuellement un projet en cours de test dont l’objectif est de transformer les boues de latrines en gaz pour les foyers afin qu’ils puissent en bénéficier » affirme Madame Brigitte. Implanté à Marais Masay et Manjakaray, ce projet est une grande première et les tests sont jusqu’ici concluants.

 

Mettre en l’Histoire de la ville

 

Suite à une prospection effectuée par l’Unesco  en 2013, le quartier

 

de la Haute Ville d’ Andohalo à Ambohimitsimbina est en lice pour être nommé comme patrimoine mondial.

 

« L’intégration en tant que patrimoine mondial apportera à ce quartier une réconnaissance d’ordre mondial et favorisera le développement touristique de la ville d’Antananarivo, voire même de notre pays » a conclu Madame Brigitte.

 

Cette initiative de mettre en avant les potentialités touristiques d’Antananarivo ne date pas d’hier mais aujourd’hui plus que jamais. Des travaux sont orientés dans ce sens.

 

Yanne Lomelle

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article