Tonne doucement - Ny Avana Ramanantoanina

Publié le par Alain GYRE

Tonne doucement

 

Il tonne doucement

Dans l'Ankaratra

Soupire  chaque instant

Celui qui l'entend!

 

Il menace de pleuvoir

Là-bas  Ambohimanoa

Mes larmes sans le vouloir

Coulent de mes yeux !

 

Il bruine la nuit

Là-haut dans l’Andringitra :

« Souviens-toi »

Est le premier cri.

 

Il pleut dès l’aube

Là-bas à Angavokely

La tristesse

Est difficile à imaginer

 

Pleurent et pleurent encore

Les moineaux d’Imanga

Mon cœur est inconsolable

Car elle n’est pas venue.

 

Des nuages bleus planent

Parfois sur la rive

Ce qui signifie

Que nous avons la nostalgie.

 

Midona moramora

 

Midona moramora

Ilay Ankaratr’any;

Manembona isan’ora

Izaymandre izany!

 

Manombana ho avy

Ilay Ambohimanoa !

Ny ranomasoko any

Indray mirotsa-droa!

 

Manerika hariva

Ny eny Andringitr’any

Ka dia: “Mahatsahiva”

No voalohan-tany:

 

Mijojo vao maraina

Ilay Angavokely:

Ny alahelon-tsaina

Tsyhita velively!

 

Tomanitany lava

Ny fody any Manga!

Ny santo tsy misava,

Fa izy tsy nitranga!

 

Tataovan-draho-manga

Iarivo indraindray:

Ireny no miampanga,

Raha manina izahay !

 

 

 

Ny Avana Ramanantoanina

Six Poètes Malgaches

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

 

 

 

                                                               

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article