Trois films pour mieux connaître Madagascar

Publié le par Alain GYRE

Au Château de la Chesnaie (France): Trois films pour mieux connaître Madagascar

     

 

Mardi, 04 Décembre 2012

Dans le cadre d’une organisation du RFD, une série de projection de films sur Madagascar s’est tenue à la fin de l’autre semaine en France, précisément au Château de la Chesnaie, 1 avenue Voltaire 95600 Eaubonne.

Mobilisé par le jeune universitaire malgache Bearisoa Rakotoniaina, cette manifestation rime bien avec sa dénomination « Venez découvrir Madagascar dans un cadre exceptionnel ».

Les invités ont pu choisir de critères pour mieux connaître notre pays à travers trois films à savoir, « Le riz atypique des hautes terres de Madagascar » de Tendro Radanielina, « Madagascar. Grandeur nature » de Pierre Brouwers et « Où va Madagascar ? » de Bearisoa Rakotoniaina. Ces films ont été projetés durant trois journées, vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 novembre derniers.

Dans « Le riz atypique des hautes terres de Madagascar », sur une séquence de 13mn, le docteur agronome Tendro Radanielina présente une étude approfondie utilisant la biotechnologie qu’il a réalisée en 2006, sur les variétés du riz cultivé dans les hautes terres centrales. Les résultats ont montré que la majorité des variétés dans cette zone présentent des particularités génétiques par rapport à l’ensemble des riz cultivés ailleurs. Ce sont des patrimoines, fruits des longues années d’évolution et d’adaptation.

De son côté, dans son film « Madagascar Grandeur nature » en collaboration avec la production Média, Pierre Brouwers décrypte la Grande île avec sa diversité ethnique, ses traditions et coutumes. L’Européen ne cache pas l’importance touristique de notre pays ainsi que celle de nos sous-sols. « Madagascar Grandeur nature » dure un peu moins d’une heure. Enfin, « Où va Madagascar ? » de Bearisoa Rakotoniaina est une co-production Pariaka-RFD de 2010. Ce film de 49 mn retrace les faits marquants de l’histoire de Madagascar : le peuplement malgache, la période des royaumes (XVe - XVIIIe siècle), le Royaume de Madagascar (XIXe siècle), la colonisation (1896-1960) et la période des Républiques (1960-2009).

Il se peut que les salles ne soient pas toutes pleines durant ces trois jours. Néanmoins, le fait de tenir ce genre de manifestation est une bonne idée. Surtout que dans la conjoncture actuelle, cela démarre par une base palpable à travers des films documentaires.

Voilà en quelque sorte une bonne manière de communication pour Madagascar à l’extérieur. Au moins un représentant de l’ambassade de Madagascar à Paris, a-t-il fait le déplacement au château de la Chesnaie durant ces trois jours ?

Recueillis par J.R.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

meranthe.c 05/12/2012 07:34

pourquoi ne pas déplacer cette projection en province !!!