Conte:  Frères Ikoto, les deux misérables

Publié le par Alain GYRE

 

 Frères Ikoto, les deux misérables

 

Dans un petit village, vivaient deux jeunes gens très misérables, les frères Ikoto. Ils n’avaient rien à manger et pour survivre ne faisaient que quémander auprès des voisins.

Mais ceux-ci ne leur donnaient rien.

Tous les soirs, ils passaient des nuits blanches à cause de leur fringale. Et toutes les nuits, un grand fauve venait près du village et, pour savoir si tous dormaient, criait :

- Tout le monde dort-il ?

Et seul les deux frères répondaient :

- Non, nous ne dormons pas.

Et la bête s’en allait.

Cette scène se répéta plusieurs fois, alors les deux frères, considérant qu’ils étaient les gardiens du village malgré eux, demandèrent de la nourriture aux villageois.

Mais, de nouveau leur demande ne fut pas reçue.

Finalement, ils se résolurent à ne plus répondre à l’appel de la bête.

- J’aurai de quoi manger ce soir, se dit-elle.

Et elle dévora tous les habitants et leurs animaux domestiques en plein sommeil. Quand le fauve, rassasié, s’endormi enfin, les frères Ikoto appelèrent au secours les villageois voisins. Ceux-ci arrivèrent, surprirent la bête endormie, la tuèrent, puis firent sortir de ses entailles tous les hommes et les animaux qui, heureusement étaient encore vivants. Et seul le roi du village avait disparu. Mais où était-il donc ? Un coq annonça :

- Le roi se trouve dans le petit doigt du fauve.

On fit éclater le petit doigt et le roi en sortit.

En guise de reconnaissance, tout le monde élut Ikoto comme roi et leur misère prit fin.

 

 

Clémence Vahangiarisoa

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article