Poème: H A I N E - MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

En sentant toute cette haine circuler dans la bouche de tout un chacun, je m’aperçois que le monde est mal fait, car il permet à autrui de détruire des images porteuses d’espoir dans le seul but de se rendre intéressant devant un auditoire qui souvent se complait à véhiculer des frustrations vis-à-vis de désirs inassouvis qui se transforment en rejet de tout ce qui est beau ou réussi. Les victimes de cette haine sournoise et aveugle dénuée de raison se demandent souvent s’il faut appliquer la loi du talion ou se réfugier sous l’aile d’une supériorité morale biblique ? Mais le fait est là, la haine est présente, et elle est comme suit…

 

 

H A I N E

 

Elle est féroce et tenace la haine

Gaine obscure ligature de ces cœurs

Auteurs des phrases et actions malsaines

Aubaine des charognes guettant les pleurs.

 

On peut sentir l’aura des envieux

Des lieux par où s’égarent les paroles

Drôles de tournures bizarres un peu folles

Frôlent la folie qui n’a de place aux cieux.

 

Elle fait tout pour traquer le gibier

Crier et hurler d’une voix de crécelle

D’irréelle fable d’une hallucinée

Aliénée par l’envie, cette éternelle.

 

Elle nous guette pour cracher son venin

Plein du malin plaisir du dernier mot

Propos séniles et méchants en refrain

Du matin au soir par des verres de trop.

 

Agressant nos valeurs elle nous fait mal

Elle empale sur une croix toute notre vie

Le défi de la haine peut être fatal

Au bal du zen où siègent nos âmes polies.

 

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article