Conte: L’enfant inattendu de Trimobe

Publié le par Alain GYRE

L’enfant inattendu de Trimobe

 

Une petite fille se promenait dans la forêt. Elle ne savait plus comment en sortir et se trouva par hasard aux environs de la case de Trimobe.

Soudain, le vent souffla fort et Trimobe gronda :

- Y a-t-il quelqu’un dans ma maison ? Je le sens à l’odeur…

La petite fille qui était entrée dans sa case et goûtait ses aliments, fut effrayée par sa grosse voix et courut se réfugier dans un pouf cylindrique sur lequel Trimobe avait l’habitude de s’asseoir.

Trimobe entra et se mit à dévorer son repas après avoir pris place sur son pouf.

Pendant qu’il mangeait, il péta. Et l’enfant surprise se mit à pleurer. Trimobe crut qu’il venait d’accoucher d’une belle fillette. Il n’osa pas la dévorer, mais au contraire, la choya de tout son cœur.

Un jour, l’enfant suspendit de la viande boucanée au-dehors. Des oiseaux dont le vautour, l’épervier et le corbeau convoitaient la viande. Chacun promit à la fillette de l’emmener chez ses parents en échange de morceaux de viande.

Seul parmi les trois oiseaux, l’aigle put l’emporter sur son dos et l’emmener sur un rocher loin de Trimobe.

Après y avoir déposé l’enfant, il alla voir ses parents pour leur indiquer où se trouvait leur fille.

Ces derniers arrivèrent au pied du rocher après avoir suivi le vol de l’aigle. Mais le rocher était si haut qu’ils ne pouvaient rien faire.

Ses parents invoquèrent la puissance ancestrale.

- Ô mes ancêtres, si vous êtes vraiment des princes puissants, faites que ce rocher s’abaisse pour que nous puissions prendre notre fille.

Et le rocher s’abaisse d’un coup. La fille était sauvée et rentra avec ses parents.

 

 

Myriam Rasolonirina

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano, Ogre, Trimobe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article