Conte: Talanölo

Publié le par Alain GYRE

 

Talanölo

 

Il était une fois deux époux qui avaient deux filles, Raivo et Fara. Non loin de chez eux vivaient deux jeunes gens qui se disaient jumeaux. Ils avaient le même âge qu’elles et leur proposèrent de les épouser. Raivo et Fara, après avoir demandé l’avis de leurs parents, acceptèrent.

Après les fiançailles, tous les quatre partirent ensemble pour le nouveau foyer en compagnie de l’un des frères de Raivo et Fara

La nouvelle maison était bâtie près d’un rocher. Quand il fit nuit, le frère de Raivo entendit des bruits étranges au-dehors. Les deux femmes dormaient à poings fermés. Il sortit  doucement pour voir ce que c’était. Quelle ne fut pas sa surprise de voir ses deux beaux-frères en train d’aiguiser leurs canines au rocher ! Il rentra en silence et prévint ses sœurs de ce qu’il voyait. Celles-ci n’en crurent pas leurs yeux lorsque la nuit suivante, tous les trois épièrent ensemble les Talanölo.

Le lendemain, ils fuirent ces « deux hommes » et amenèrent avec eux un caillou et deux sagaies. Les Talanölo les poursuivirent. Quand les fuyards furent sur le point d’être attrapés, ils prièrent Zanahary de transformer le caillou en grand rocher sur lequel ils purent se réfugier pour échapper aux bêtes, ce qui fut réalisé.

Quand les Talanölo arrivèrent sous le rocher, ils les capturèrent avec une corde, les tirèrent puis les laissèrent tomber sur les sagaies qu’ils avaient plantées auparavant dans le sol. Ainsi les deux bêtes-hommes moururent transpercés.

 

Hélène d’Isotry

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano, Maris animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article