L’ananas remplace 13 médicaments

Publié le par Alain GYRE

L’ananas remplace 13 médicaments

L’ananas remplace 13 médicaments

L’ananas est originaire du sud du Brésil et du Paraguay. Le fruit moderne ayant été développé par les peuples autochtones vient d’une espèce sauvage presque immangeable. Les éléments nutritifs les plus significatifs de l’ananas sont ses quantités élevées de vitamine C, de manganèse et de bromélaïne. Plusieurs recherches ont été faites sur ce fruit et voici certaines de ses bienfaits pour la santé.

1. Anti-inflammatoire

Les différentes parties de l’ananas aident à lutter contre différentes maladies. Leur efficacité est peut être due à la bromélaïne, une enzyme extraite des tiges de la plante (et également présente dans le jus mais en petites quantités). Elle est vendue comme une enzyme digestive pour décomposer les protéines et utilisée en médecine pour un large éventail de maladies allant du rhume des foins aux brûlures. La vertu principale de l’ananas est son caractère anti-inflammatoire.

2. Les effets sur l’arthrite

La bromélaine contenue dans l’ananas, lorsqu’elle est combinée avec de la trypsine et de la rutine peut être utile pour réduire l’inflammation et la douleur au genou pour les personnes souffrant d’arthrose, avec des effets possibles sur la polyarthrite rhumatoïde, bien que les preuves sont rares pour cette dernière.

Il y a une petite quantité de bromélaïne dans le fruit. Elle est beaucoup plus abondante dans la tige qui est immangeable. Cependant, la bromélaïne est disponible sous forme de complément.

3. La santé des os

Le manganèse est un des éléments importants nécessaires à la croissance et au maintien des os en bonne santé. Il aide en fait, à prévenir la perte de densité et des maladies telles que l’ostéoporose osseuse qui peut conduire à un risque plus élevé de fractures. 100 g d’ananas contient 44% de l’apport recommandé de manganèse.

4. Les bienfaits sur la santé des reins

L’ananas est un fruit sans danger pour les personnes souffrant de maladie rénale chronique en raison de sa faible teneur en potassium (180 mg par tasse de fruits frais, haché). Il peut fournir une bonne nutrition pour toute personne ayant une maladie chronique.

5. Antiparasite

L’ananas a été utilisé, aux Philippines, depuis les temps anciens dans la médecine traditionnelle contre les maladies parasitaires.

6. Anti-Cancer

Les aliments contenant de la bromélaïne ont été liés à l’action chimio préventive, par exemple en corrélation avec des cellules du cancer colorectal. L’extrait des tiges de l’ananas montre également une activité anti tumorale. La vitamine C est également connue pour renforcer le corps contre le développement du cancer.

7. L’ananas favorise la digestion

La bromélaïne est une enzyme utilisée pendant des siècles comme une aide digestive en raison de sa capacité à digérer les protéines. Certaines personnes ne produisent pas suffisamment d’enzymes digestives naturellement et bénéficient de suppléments de cette enzyme.

8. Il stimule le système immunitaire

L’ananas est très riche en vitamine C. La vitamine C est bien connue pour stimuler le système immunitaire, soutenir l’action antibactérienne et antivirale Cette vitamine, sous forme naturelle se trouve dans l’ananas. 58% de l’apport quotidien recommandé peut être procuré par une portion de 100 g d’ananas !

9. L’ananas contre les caillots de sang

Il a été prouvé que la bromélaïne aide à éviter que les plaquettes dans le sang collent ensemble. Ce qui peut aider à prévenir les caillots sanguins. Si c’est le cas, l’ananas peut également favoriser les saignements. Il est donc conseillé aux personnes sujettes à des saignements prolongés de l’éviter.

10. Soigner la sinusite

Certaines études ont indiqué que la bromélaïne de l’ananas peut aider à soulager les symptômes de la sinusite et accélérer le temps de récupération.

11. L’ananas contre E. Coli et les maladies de l’intestin

Certaines études sur des animaux ont montré que la bromélaïne peut aider à traiter la diarrhée liée à l’infection E. coli et à réduire l’inflammation dans les intestins des personnes atteintes de la maladie inflammatoire de l’intestin.

12. Un remède contre le mal de gorge et les infections

La plante a été utilisée pendant de nombreuses années dans les remèdes traditionnels comme un diurétique, pour accélérer le travail, pour les maux de gorge, mal de mer et les maladies vénériennes. Les autochtones au Panama utilisent le jus des feuilles comme purgatif, emménagogue (stimule la menstruation) et pour traiter les vers intestinaux.

13. Lutter contre la rétention d’eau

En Afrique, les racines ont été utilisées pour traiter l’œdème (rétention de fluides) et l’extrait d’écorce pour soulager les fractures et les hémorroïdes

Par Suzanne Meteyer

http://www.santeplusmag.com/

Publié dans Santé, Ananas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article